Sciences participatives



  • Ci-dessous une liste non exhaustive de divers programmes … à compléter !





  • La Fête des mares du 30 mai au 5 juin 2016
    Pour en savoir plus



  • Bon plan :aplauso:
    Exposition Enquêteurs de nature, jusqu’au 16 mai 2016

    Rendez-vous au Cabinet d’Histoire du Jardin des Plantes au Muséum National
    d’Histoire Naturelle à Paris pour découvrir une exposition dédiée aux
    observateurs de la biodiversité. Ouverte jusqu’au 16 mai 2016, tous les
    jours de 10 h à 17 h sauf le mardi et le 1er mai. À partir du 1er avril,
    l’exposition se prolonge jusqu’à 18 h les samedis, dimanches et jours
    fériés.

    Pour plus de renseignements, contactez le 01 40 79 56 01.



  • Étude en cours : Recherche de témoignages

    Trois étudiants du Musée National d’Histoire Naturelle recherchent le témoignage de 6 personnes au sujet des oiseaux urbains. Le but de leur projet est de mettre en évidence les différences de perceptions par rapport aux oiseaux des villes. Si vous êtes volontaire pour répondre à quelques questions, vous pouvez contacter l’un des étudiants, Joseph-Antoine Sabiani : ja.sabiani@gmail.com



  • Synthèse ornithologique : l’avifaune de Rambouillet et de sa région 1900 - 2015

    La synthèse ornithologique du sud Yvelines a été remise à jour ! Enrichie, notamment grâce aux observations enregistrées sur le site Faune Île-de-France, celle-ci recense les données de terrain recueillies depuis le début du XXème siècle. Pour la consulter, ou la télécharger gracieusement, cliquez ici



  • Enquête moineaux 2016 à Paris, du 26 mars au 3 avril 2016

    Depuis 2003, le Corif et la LPO Île-de-France coordonnent l’enquête moineaux. Cette enquête menée uniquement sur Paris vise à mieux connaître l’état des populations de moineaux de la capitale. Grâce à un protocole d’observation simple (point d’observation/écoute de 5 min) et l’espèce ciblée identifiable par tous, novices et experts en ornithologie peuvent participer à cette enquête. Cette année, la session d’observation se déroulera du 26 mars au 3 avril et de nombreux points d’observations sont à ce jour sans observateur. Nous recherchons donc des volontaires pour prendre en charge les points d’observation vacants (liste à consulter ici) pour aller y dénombrer les moineaux à la fin du mois. Pour vous proposer pour l’observation de points contactez Léa Chariol : lea.chariol@lpo.fr.

    Bon je pense que même les non adhérents à ces deux associations de protection de la nature peuvent se proposer pour les points qui restent vacants…

    alt text



  • Bilan du projet « Hulotte parisienne » 2015

    Le bilan 2015 du projet « Hulotte parisienne » vient d’être diffusé. Il récapitule les actions réalisées et les observations de chouettes recueillies en 2015 sur Paris. Cette année a encore été riche en actions et en émotions autour de ce projet, grâce au soutien de nombreux bénévoles et amoureux des rapaces. Retrouvez le bilan 2015 ici.



  • http://birdlab.semi-k.net/ La 2ème année de cette étude scientifique du comportement de nourrissage des oiseaux en hiver vient de se terminer le 31 mars !

    Pour les impatients désireux de connaître les premiers résultats, consultez cette page du site mais aussi pourquoi pas celle-là pour connaître les meilleurs *** du guide Michel-hein des oiseaux gourmands.



  • Enquête sur les libellules le long du canal de l’Ourcq

    Vous habitez à proximité du canal de l’Ourcq ou vous aimez vous y promener tout du long ou en partie, de Paris (75) à Mareuil-sur-Ourcq (02) en passant par la Seine-Saint-Denis (93) et la Seine-et-Marne (77). Alors, profitez de votre balade pour aider les libellules ! Le site de sciences participatives Cettia lance pour la saison à venir un observatoire sur les libellules et pas besoin d’être spécialiste pour y participer.

    Pour plus d’informations



  • Les sciences participatives en France, rapport de l’INRA

    L’INRA vous propose de découvrir le rapport « Les sciences participatives en France » remis officiellement au gouvernement le 4 février dernier. Parmi ses objectifs, la rédaction de ce rapport cherchait notamment à caractériser le développement des sciences participatives dans le monde, tant dans son ampleur que dans ses spécificités, en produisant et en interprétant des données aussi objectives que possible. Il s’agissait par ailleurs de recueillir et d’analyser des témoignages d’experts et d’acteurs de terrain français pour estimer les opportunités et les investissements nécessaires dans le champ des sciences participatives. Le rapport est structuré en trois livrets complétés par des annexes :

    • Un état des lieux pour caractériser le champ des sciences participatives depuis leur origine jusqu’à aujourd’hui (racines, typologies, évolutions, projets remarquables) et rendre compte des succès, risques, attentes et enjeux exprimés par les acteurs engagés.

    • Des éléments de bonnes pratiques à destination des porteurs de projets et des acteurs impliqués : pistes méthodologiques et outils.

    • Des recommandations destinées aux institutions, organismes et décideurs pour favoriser une politique de développement et d’accompagnement des sciences participatives.

    Pour prendre connaissance du contenu de ce lourd pavé…



  • Une étude sur le plumage des buses variables

    Une étude à l’échelle européenne est en cours sur la morphologie des buses variables qui peuvent présenter des formes de plumage très différentes selon les individus. Les buses, vous savez ce sont les oiseaux robustes que l’on voit souvent postés sur des piquets de clôture le long des autoroutes…

    Pour participer à l’enquête et transmettre vos dernières et futures observations, rendez-vous sur le site de l’enquête
    « Buteo Morph ».

    Le site est en anglais, mais la saisie de données reste très simple et accessible à tous.



  • Synthèse des observations de Papillons de jour en Ile-de-France en 2015

    Plus qu’une synthèse, c’est une analyse complète des observations et statuts des papillons réalisée à partir des seules données faune-ile de france en 2015. Richement illustrée, elle motivera le plus grand nombre d’entre nous de regarder ailleurs qu’en l’air à partir du mois de mars !

    Une publication de référence pour les connaisseurs mais aussi les débutants.

    Bonne lecture !

    http://files.biolovision.net/www.faune-iledefrance.org/userfiles/Rhopalos/Synthese-Rhopalos-2015.pdf



  • Participez à l’Etude du MNHN sur les corneilles noires parisiennes

    Signalez les corneilles baguées

    Les corneilles ont mauvaise presse ces temps-ci, on les trouve trop nombreuses, agressives. Même à Paris, on veut parfois les éliminer.

    C’est pour mieux connaître la population de corneilles noires à Paris que le Muséum national d’histoire naturelle a lancé une étude dont la première phase consiste à baguer un certain nombre d’oiseaux du Jardin des plantes. On pourra ainsi suivre leurs mouvements dans Paris et mieux comprendre leur répartition et leurs comportements.

    Si vous rencontrez une corneille qui porte une ou deux bagues blanches avec un code, relevez ce code, le nombre de bagues (rassurez-vous, elles sont assez grosses), et s’il n’y a qu’une bague, sur quelle patte elle se trouve.

    N’hésitez pas à prospecter un peu partout dans Paris et alentour pour trouver les corneilles baguées : dans les grands parcs, autour du Lac Daumesnil et dans le bois de Vincennes… L’idée, c’est de connaître rapidement les mouvements que font les corneilles et leur relation aux lieux qu’elles fréquentent.

    Indiquez dans votre commentaire pour le muséum “Bague XXX” où “XXX” représente évidemment le code de la bague. N’oubliez pas également de signaler le nombre de bagues et, s’il n’y en a qu’une, sur quelle patte vous l’avez vue.



  • L’étude sur le comportement migratoire du Vulcain, Vanessa atalanta en Europe est menée par le groupe de recherche “Migration et écologie des insectes”. de l’Institut d’écologie et évolution de l’Université de Berne.

    Le Vulcain est un papillon migrateur qui colonise l’Europe centrale et l’Europe de Nord chaque année depuis le sud. En automne, c’est la génération alors engendrée par ces arrivées printanières qui migre en direction du sud.

    N’hésitez pas à participer à cette enquête !

    Merci pour votre participation

    Pour en savoir plus, voir le lien suivant : https://insectmigration.wordpress.com/red-admiral-migration/la-migration-du-vulcain/



  • Pour l’été, devenez stagiaire au CEDAF !

    Le CEDAF et Faune Alfort sont à la recherche de stagiaires volontaires ou obligatoires pour la période estivale.

    Étudiant ou en activité, chacun peut se proposer ! Une participation de minimum deux semaines est demandée.

    Ces stages sont l’occasion d’acquérir de nouvelles connaissances sur la reconnaissance des espèces, le mode de vie et d’alimentation, les mesures d’hygiène, la contention et les soins infirmiers de base. À la fin du stage, une attestation vous sera délivrée sur demande.

    Pour plus d’informations, consultez l’offre


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.