Le profit a pour origine l’appropriation de travail gratuit



  • Derrière les tautologies, des rapports sociaux d’exploitation
    Publié le 19 juillet 2016

    L’énigme du profit. Christophe Darmangeat aborde, entre autres, la production marchande, la production et la distribution, le salaire (dont la part socialisé à travers la cotisation), le profit, les impôts, le capital…

    Qu’est-ce que le profit ? Par quoi, et surtout par qui, est-il créé ? Quels mécanismes régissent sa répartition, et comment contribuent-ils à obscurcir son origine ? »

    Il convient de ne pas considérer les réalités perçues comme allant de soi, de refuser la naturalisation de phénomènes historiques, de confondre ce qui est et ce qui n’est pas « le fruit d’une élaboration consciente » de collectifs humains…

    « tout salarié passe une partie de son temps de travail à produire de la valeur sans contrepartie. Le profit a pour origine l’appropriation de travail gratuit »

    De bien belles lectures pour cet été …

    https://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2016/07/19/derriere-les-tautologies-des-rapports-sociaux-dexploitation/


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.