Sois Normal !



    • Sois Normal ! -

    Au parc communal

    Sans poucette, sans femme, sans amis, je suis seul, les gens évitent de croiser mon regard, j’ai fait quelque chose qu’il fallait pas faire??!? Je suis SEUL. Et comme je joue de la flûte, je passe pour un Bizarre, tu sais, un type qui au lieu d’envoyer des SMS ou mails à ‘mes contacts’ essaierait d’échanger avec les gens, autant dire un psychopathe, ou genre clochard ou communiste, un étron sur le bord du chemin, un type qui se pose des questions, y en a marre de ces types qui taxent de l’argent, y z’ont qu’à bosser !

    Sauf que je ne demande pas d’argent, c’est pire apparemment.

    Sois normal, sois propre,…

    Trouve toi une femme, des mioches, un chien, un boulot, un chez toi, suis l’actualité, le foot, vas sur internet, facebook, tchate avec tes ‘amis’, drague sur Meetik ou autre, laisse toi pousser la barbe, trouve une voiture, vas à la plage en famille, bosse, baise, baise (c’est pour ça que t’es sur Terre), fais des enfants, NE TE POSE PAS DE QUESTIONS ou alors sois vegan, fais de la politique, vas à la salle de sport, fais du yoga, un régime, vénére tes parents, tes mioches, ton chez toi, achète, vends, achète une nouvelle voiture, SOIS COMME TOUT LE MONDE, et pas un étron sur le bord du chemin, tu sais un type qui taxe des thunes, vas au macdo ou au Buffalo Grill, au centre commercial, au boulot, vas chercher tes enfants à la crèche ou à l’école, en vacances au ski ou au parc Asterix, TROUVE TOI UNE VIE, NE TE POSE PAS DE QUESTIONS, TRAVAILLE, CONSOMME, ‘SUIS LE TROUPEAU’, FAIS COMME LES GENS - OU ALORS VAS SUR LE TCHAT DE LIBRE-A-TOI - , PASSE TES WEEK-ENDS ET NOËL EN FAMILLE,…

    SOIS PROPRE ET BAISE,

    FAIS COMME TES PARENTS,

    SOIS NORMAL,

    Si tu n’y arrive pas l’Abilify t’aidera à vouloir b…ser et gagner de l’argent.

    Les musiciens jouent faux, danse quand-même!

    Plutôt que d’être un étron sur le bord du chemin…

    Ah, voilà le service de propreté de la ville!..



  • Humanologie : Le tabouret volant
    (dédié à Antoine Toine)

    Depuis que j’ai quitté Paname, dans mon bled de banlieue je m’ennuie. Non pas que je n’aie rien à faire mais le quotidien, bien que moins gris que celui de la capitale, ce gris, mon dieu ce gris de banlieue ! Ceci dit, je n’ai pas à me plaindre. Y’a des trous plus immondes que le mien. Y’a Marseille aussi. Surtout ne viens pas à Marseille, cong ! Putain, dans les nuances sur 32 bits y’a l’embarras du choix ! Ma passion pour l’observation prend ici tout sa dimension. Ça fait longtemps que j’ai quitté l’ornithologie pour une science beaucoup moins rationnelle mais bien plus enrichissante : l’humanologie. Certains préféreront le terme de sociologie. Moi c’est la zozologie.

    Non loin de ma piaule, y’a un lac. J’en fais le tour tous les jours. Entre les cadrillons et autres connes qui joggent, y’a pas de pêcheurs. Juste des crétins qui entretiennent leur système cardio, histoire de crever un peu plus tard. Perso, je déteste le poisson d’eau douce. Carpes, brochets ou autres écrevisses, grenouilles… laissez-les vivre, bordel de merde ! Mon péché-mignon c’est le gratin de brocolis au tofu. Je te vois douter là, tout blaireau que tu es, mais si, c’est bon, hé ! Je fais moi-même le fromage. Tu prends un litre de lait, tu fais bouillir et tu ajoutes environ trois cuillers à soupe de vinaigre. Le mélange se met à cailler, un peu comme en hiver, tu vois. Tu récupères le caillé et tu presses. Ça te fait ton frometon. Et si comme moi tu as un penchant pour le sud-ouest, tu ajoutes une bonne grosse pincée d’Espelette. Tu m’en diras des news…

    Le matin je me poste à l’entrée du RER. Je hume les déos et autres after-chèvres. Mais qu’est-ce qu’ils ont tous à remugler la chimie ? Merde, je n’aimerais pas être à la place de leur système digestif ! Le vouikende, c’est les courses de chiottes à la grandissime surface locale. Après Hanouna ou Ushuaia c’est leur bain de culture. Et regardez-moi celui-là avec son « Aberration » sous le bras. Et l’autre avec « L’esquive », les derniers résultats de la coupe du monde de… 3 – 0. Ça doit leur mettre du baume ! Ils me fatiguent mais je ne peux m’en passer. Mon kif, ma drogue c’est le regard. Je plane au-dessus de la mêlée. Je suis un oiseau. Mon aile delta est mon tabouret pliant.



  • Eclairage quant au poème de 6!bis (merci 6Bis! )


Log in to reply