Le Mat - la Sagesse du Fou





  • ‘Un après-midi dans mon parc communal, aux alentours de 15 heures, j’observe les alentours. Le bruissement de mes branches essaie de communiquer avec les autres espèces. Tout autour de moi quelques bipèdes passent. Même pas un regard pour le travail que je fournis pour leur survie. Eux, ils ont la chance, que dis-je, le bonheur de pouvoir se déplacer comme ils le souhaitent. Mais moi, je suis planté, là, et depuis plus de cent ans j’observe leur indifférence à mon égard avec bienveillance. Si vous saviez bipèdes comme j’aimerais parfois pouvoir changer de lieu ! Vous me croyez statique, ad vitam æternam figé, là, tel une statue. Sachez que mes déplacements sont souterrains. Mes échanges avec le mycélium et les vers sont très enrichissants. D’ailleurs, eux aussi pourraient vous en vouloir de votre dédain… Je n’ai pas besoin de partir en croisière pour changer d’air. Aller au bord de la mer ? L’air marin selon nos espèces pourrait nous être fatal. Il vous arrive parfois de vouloir nous déplacer. Un déménagement ? Quelle horreur ! Nos racines vont avoir un mal de chien comme vous le dites. Un peu comme vos rages de dent. Mais chez nous le paracétamol et les opioides n’ont aucun effet. Laissez-nous tranquilles et poursuivez votre route. La nôtre est toute tracée jusqu’au prochain passage autoroutier.’



    • réponse à 6bis, c’est joli mais hors sujet. Ça nuit à la visibilité de mon propos sûr la page d’accueil.


  • @antoine-toine
    Hello,
    Au-delà de ‘Le mat et la sagesse du fou’, je me trouve bien dans le thème ‘Vivre ensemble’. Ni erreur ni hors sujet, que le texte soit “joli” ou pas.

    Ce pauvre ‘Mat’ poursuivi par un chien qui ne semble pas très amical (Le “zéro” du tarot ;) ) : transfert/projection dans cette lame. Alors, pourquoi ne pas (se) projeter dans le reste du monde vivant (arbres, vers, mycélium, etc.) ? Partisans du respect de la nature (tu noteras le ‘n’ minuscule), nous oublions bien trop souvent de communiquer avec tout le Vivant (tu noteras le ‘V’ majuscule). (Mais pas question de faire du “santé & spiritualités” :D )

    Certains aspects à la fois philosophiques et scientifiques sur le vivant ont été développés par Georges Canguilhem, médecin et philosophe français ayant beaucoup réfléchi sur le sujet. Un aperçu de ce bonhomme remarquable sur Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Canguilhem

    Je recommande en particulier la lecture d’un de ses travaux : ‘Le normal et le pathologique’. Très enrichissant ! Il y pose une question fondamentale : “Y a-t-il des sciences du normal et du pathologique ?” Un résumé ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Normal_et_le_pathologique

    Nous sommes bien sur le thème ‘Vivre ensemble’.
    À bientôt.



  • Oui 6bis, on est bien dans le thème ‘Vivre Ensemble’. Mais ton arbre cachait un peu mon petit édifice spirituel sur la page d’accueil. C’est ce que je voulais dire.


Log in to reply